Capture d'écran d'une pub grecque pour des chips détournant l'affaire DSK, en juin 2011.
Capture d'écran d'une pub grecque pour des chips détournant l'affaire DSK, en juin 2011. - 20MINUTES.FR

L’affaire DSK a donné lieu à toute sorte de détournements et autres blagues de plus ou moins bon goût. Des publicitaires grecs ont franchi un pas supplémentaire en faisant de Dominique Strauss-Kahn le personnage principal, ainsi qu’une femme de chambre, d’une publicité pour des chips.

Comique grec

«Troskan», clame l’employée campée par une ancienne Miss Grèce. Ce qui n’est pas une onomatopée pour désigner le patronyme de l’ancien directeur du FMI, mais une locution signifiant qu’il n’en «mangera même pas».

Car dans le spot, la jeune femme subit les assauts d’un homme grisonnant en robe de chambre dont les appétits sont davantage aiguisés par deux paquets de chips que par les charmes de la malheureuse. Le rôle principal de cette publicité est tenu par un célèbre comique grec. Il fallait bien ça.

Mots-clés :