Une quinquagénaire jugée pour avoir frappé un policier avec un sextoy

ETATS-UNIS Elle ne s'est pas présentée au tribunal...

J. M.

— 

Photo transmise par la police de Gurnee de Carolee Bildsten, accusée d'avoir agressé un policier avec un sextoy en novembre 2010.

Photo transmise par la police de Gurnee de Carolee Bildsten, accusée d'avoir agressé un policier avec un sextoy en novembre 2010. — Gurnee Police Dept.

Une agression avec «un dispositif rigide de plaisir féminin». Le rapport de police a ainsi qualifié l’attaque infligée à un policier par une femme de 56 ans, jugée jeudi à Lake County pour avoir frappé un policier avec un sextoy.

En novembre, un policier se rend au domicile de Carolee Bildsten, accusée par les employés d’un restaurant d’être partie sans payer deux fois de suite. Informée de ce qui lui est reproché, la cliente indélicate se met à fouiller dans le tiroir de sa commode. A la recherche d’un peu de monnaie pour payer son dû, imagine l’officier.

«Agression agravée»

Au lieu de ça, la quinquagénaire se rue vers le policier, brandissant au-dessus de sa tête un sextoy. L’officier, ayant réussi à amortir le coup avec sa main, n’a pas été blessé, mais Carolee Bildsten a été accusée d’«agression agravée».

Cette dernière n’a cependant pas jugé utile de se présenter devant le juge. «Je n’ai aucune information sur ses allers et venues», a déclaré jeudi devant la cour l’avocate de l’accusée. Carolee Bildsten sera donc convoquée à nouveau le 27 janvier.

Mots-clés :