«52 Weeks Money Challenge» ou le défi pour économiser plus d’argent cette année

BONNES RESOLUTIONS Le challenge permet d'économiser 1.378 euros en un an...

N.M

— 

Selon une étude d'Expert Market de 2016, les ménages français épargnent en moyenne 3.000 euros par an.

Selon une étude d'Expert Market de 2016, les ménages français épargnent en moyenne 3.000 euros par an. — LODI FRANCK/SIPA

A l’aube de l’année 2018, c’est le moment de mettre en application l’ensemble des bonnes résolutions que vous avez pu prendre.

Se mettre au défi

Pour ne pas parler des sujets qui fâchent tels que le sport ni la confiance en soi, prenons un sujet plus neutre (ou pas) les finances. Ce serait bien de ne plus être dépassé par la mauvaise gestion de votre porte-monnaie. Et pour vous aider, il existe le « 52 Weeks Money Challenge » (« Le défi des 52 semaines » en français) un moyen simple et facile qui peut vous aider (si vous en avez les moyens) à mettre plus de mille euros de côté à la fin de l’année.

Tout en douceur

L’épargne se constitue en amont et en douceur. La première des cinquante-deux semaines, vous mettez 1 euro de côté, 2 euros la seconde, et ainsi jusqu’à la dernière semaine où vous mettrez 52 euros sur votre épargne. En suivant ce principe vous aurez atteint la somme de 1.378 euros à la fin du challenge.

Jour après jour

Le site Apartment Therapy propose même une autre option pour mettre encore plus d’argent de côté et passer au niveau supérieur. Au lieu de procéder par semaine, vous le faites par jour. 1 euro le lundi par exemple, 2 euros le mardi, 3 euros le mercredi et ainsi de suite. En appliquant ceci vous aurez épargné 28 euros à la fin de la semaine soit 112 euros à la fin du mois et donc, 1.456 euros en un an. C’est 78 euros de plus que la règle du challenge classique.

A présent vous avez toutes les armes pour être de véritables cigales. A vous de jouer !

« Nouveau projet financier je ne sais pas qui a créé ce "2 Weeks Money Challenge" mais je vais l’essayer… »

« Je commence mon "52 Weeks Challenge" aujourd’hui »