Si vous traînez un peu sur les réseaux sociaux, vous êtes sûrement tombé sur le sapin « à l’envers » posté avec le hashtag #UpsideDownChristmasTree. Impossible de concevoir une fête de Noël sans sapin, n’est-ce pas ? C’est bien la pièce maîtresse de votre décoration en cette période de l’année. Aux Etats-Unis, il y en a partout, dans les grands magasins, dans les halls d’hôtels, à l’intérieur, à l’extérieur… Partout ! Le sapin à l’envers trône fièrement.

A playful take on holiday decor🎄

A post shared by Fairmont Vancouver Airport (@fairmontvancouverairport) on

Une pratique désuète

Les amoureux de la déco branchée ont pris d’assaut le sapin retourné. Tout comme un arbre de Noël traditionnel, il est décoré de boules et de guirlandes mais est suspendu au plafond et a la tête en bas. Ceux qui le disposent de cette façon, pourraient penser être à la pointe de la mode mais en réalité, ils n’ont rien inventé. Il s’agit d’une vielle pratique désuète du Moyen-Age. Comme le relate The Spruce, les Européens plaçaient leur sapin de cette façon pour représenter la Trinité, symbole de la religion chrétienne.

Mais de nos jours, il est vrai que le sapin à l’envers peut représenter quelques avantages. Plus besoin d’éloigner constamment votre petite boule de poils qui meurt d’envie de tirer sur les guirlandes ; il prend beaucoup moins de place dans votre minuscule appartement parisien et en plus, ce sera l’occasion pour votre belle-mère d’avoir vraiment quelque chose à critiquer cette fois.

En dehors des belles-mères, bon nombre de personnes voient en cette nouvelle mode « noëlienne » une forme d’irrespect et de sacrilège. Peut-être ont-ils du mal avec un monde à l’envers à la Stranger Things… La bonne vielle tradition du sapin de noël à l’endroit avec les pieds aux sols et pas en l’air marchait très bien… pourquoi faut-il toujours tout changer ?