VIDEO. Portugal: Un requin-lézard à 300 dents découvert dans les profondeurs de l’Atlantique

DECOUVERTE Le requin-lézard ou «Chlamydoselachus anguineus» n’a pas évolué depuis 80 millions d’années…

Naomi Mackako

— 

Le requin-lézard possède 300 dents.

Le requin-lézard possède 300 dents. — Kelvin Aitken / VWPics/SIPA

Les chercheurs de l’organisation nationale météorologique, sismique, maritime et atmosphérique du Portugal (IPMA) ont découvert au large de Portimao (Portugal), une espèce de monstre marin qui paraît tout droit sorti d’un film d’horreur et pourtant l’animal est bien réel.

Les scientifiques parlent du requin-lézard (Chlamydoselachus anguineus) comme d’un « véritable fossile vivant ». L’espèce n’a pas évolué en « 80 millions d’années », rapporte Sic Noticia. Le requin mâle a un « corps long et mince » mesurant un mètre et demi et une « tête ressemblant à un serpent ». Sa dentition est absolument incroyable avec ses trois cents crocs acérés qui lui permettent de « piéger les calmars, poissons et autres requins dans des mouvements brusques », a précisé le professeur Margarida Castro de l’Université de l’Algarve à Sic Noticia.

Un animal discret

Comme l’explique l’IUCN, il est presque impossible de croiser cet animal marin rare. Il vit retranché sous la mer entre 500 et 1.000 mètres de profondeur. Les chercheurs l’ont capturé à 700 mètres sous les eaux. Les discrets requins-lézards sont largement répartis entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique mais très inégalement.

Une prise aussi incroyable qu’improbable pour les chercheurs qui, à l’origine, étaient en mission pour leur étude sur la réduction de captures involontaires au cours de la pêche commerciale.