Un militaire envoyé à Saint-Martin reçoit une facture «hors forfait» de 1.400 euros (mais c’est arrangé)

COUP DE BAMBOU Un militaire de Castelsarrasin envoyé à Saint-Martin après Irma s’est vu facturer plus de 1.400 euros hors forfait par son opérateur téléphonique. Mais, il a fini par être entendu…

H.M.

— 

Des militaires français partant en opération. Illustration.

Des militaires français partant en opération. Illustration. — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Le genre de facture qui pique. Un militaire de la garnison de Castelsarrasin, de retour de mission à Saint-Martin pour prêter main-forte après l’ ouragan Irma, s’est vu facturer plus de 1.400 euros de « hors forfait » par son opérateur téléphonique.

>> A lire aussi : VIDEO. Ouragan Irma: Le coût des dégâts estimé à 3,5 milliards d'euros à Saint-Martin

Ce véritable coup de bambou a été révélé ce jeudi par La Dépêche du Midi qui relaie « le coup de gueule » de l’épouse du militaire. Le couple est d’autant plus dépité que le soldat s’était assuré avant de partir que la zone de sa mission était bien couverte par son forfait.

La facture annulée

Mais il se doutait que l’addition serait salée car, dès le lendemain de son arrivée, il avait reçu des notifications lui indiquant qu’il était hors forfait. De quoi vraiment empoisonner son séjour puisqu’il n’a cessé de restreindre ses communications avec sa famille. Sans trop succès visiblement.

Mais la tempête est passée. Sollicitée par 20 Minutes ce jeudi, la direction régionale de SFR indique qu’après vérification la facture vient d’être annulée. « L’île de Saint-Martin est coupée en deux. Nous ne couvrons que la partie française et le portable a borné dans la partie néerlandaise. D’où la facture. » explique-t-elle. Il faut dire que les antennes-relais avaient pris un vent…