« C’est mon trésor, je viens acheter un livre pour ma maman ! Tu peux le choisir ? ». Cette semaine, Nathalie Couderc a vu débarquer dans sa librairie-papeterie de Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, un petit garçon accompagné de son papa, une petite poche remplie de pièces à la main.

Le contenu de la tirelire déversé sur le comptoir

« Il voulait un petit livre, je l’ai emmené dans le rayon des livres de poche et il a choisi Les Vestiges du jour. Ce n’est pas l’image de couverture qui l’a inspiré, mais les mots », explique la libraire, encore amusée par la démarche de l’enfant de 6 ans prénommé Axel.

>> A lire aussi : Le prix Nobel de Littérature attribué à Kazuo Ishiguro

Surtout quand il a déversé le contenu de sa tirelire sur son comptoir : 25,50 euros précisément, le tout en menue monnaie.

« Sa maman est cliente et lui-même aime beaucoup les livres. Ce que j’ai apprécié c’est que son père le laisse faire. Ça fait partie des bons moments pour un libraire », raconte Nathalie Couderc qui reconnaît que le métier est parfois compliqué, surtout quand on est face aux grandes plateformes de vente sur Internet.

Alors, voir un petit garçon de 6 ans franchir le pas de sa porte pour offrir un livre à sa maman, c’est attendrissant mais cela est aussi certainement un peu rassurant.