L’étoffe d’un super-héros. Le britannique Richard Browning, surnommé l’« Iron man du Wortshire », a battu le record du monde de vitesse. Il a survolé Lagoona Park, en Angleterre, à 51,53 km/h.

Richard Browning, ancien Marine de la Royal Navy,  a accompli cette prouesse à l’aide d’une combinaison motorisée à réaction qu’il a créée lui-même.

Comme dans un Marvel

Inspirée du super-héros de Marvel, la combinaison possède six moteurs à réactions miniatures qui lui permettent de se propulser. L’inventeur britannique est tout de même conscient des limites de sa combinaison ingénieuse : « Quand vous sortez cet équipement vous ne pouvez pas vraiment savoir comment ça va se passer. » a-t-il déclaré à BBC News. Et d’ajouter : « C’est tout nouveau, il n’y a pas de notice ni de manuel. On a dû nager un peu au quatrième tour mais ça prouve qu’on essaye de repousser les limites ».

Ce Britannique ambitieux est confiant : « Ce n’est qu’un jouet [pour l’instant] mais ça pourra être plus utile à l’avenir. » Il affirme que son exosquelette pourra bientôt parcourir des centaines de kilomètres par heure à plus de 300 mètres au-dessus du sol. En mars dernier, la vidéo d’un premier vol de six secondes avait déjà été vu plus d’un million de fois sur YouTube. La combinaison du futur a suscité l’intérêt de nombreux investisseurs, y compris de l’armée britannique.

« Félicitations. Impressionnant Iron man ! »

« Ai-je entendu quelqu’un parler du #Brexit et du Royaume-Uni n’ayant pas de compétences ou quoi que ce soit à offrir au monde ? Ça. »