Un homme a cultivé des lavandes grâce à l’énergie fournie par l’activité du compte Twitter de Donald Trump

NATURE Un artiste a fait pousser des plans de lavande à Manhattan grâce à l’énergie électrique fournie par l’activité du compte Twitter de Donald Trump…

Marie Lombard

— 

Un artiste a fait pousser des fleurs grâce à l'énergie produite par le compte Twitter de Trump

Un artiste a fait pousser des fleurs grâce à l'énergie produite par le compte Twitter de Trump — J. David Ake/AP/SIPA

Qui n’a jamais rêvé de faire pousser ses carottes grâce à la facture d’électricité de Donald Trump ? C’est le projet qu’a concrétisé  Martin Roth, un artiste autrichien installé à New York.

A deux pas de la Trump Tower, il a créé un jardin de lavande dans une pièce sans fenêtres. Les plantes ont besoin de lumière pour effectuer leur photosynthèse, alors comment cela est-il possible ? Ingénieux, l’artiste a entrepris de les éclairer grâce à des ampoules allumées h24 et alimentées par… le compte Twitter de Donald Trump.

>> A lire aussi : Etats-Unis: Les 22 tweets supprimés par Donald Trump depuis le début de sa présidence

Un remède souverain « au flux anxiogène de tweets et fake news ».

Ainsi, Martin Roth a créé un algorithme capable de centraliser l’énergie électrique des tweets publiés par le président des États-Unis et de nombre de ses soutiens politiques qui dirigent le pays à coups de 140 signes. Le fonctionnement est simple : plus les messages de Trump et son entourage étaient retweetés, et plus la lumière s’intensifiait, et inversement.

Cette démarche, acte de résistance douce, constitue pour Martin Roth un remède souverain « au flux anxiogène de tweets et fake news ». Désormais fanés, les plans de lavande ont très bien poussé grâce à la diplomatie Twitter de Trump. Give flowers, not tweets.