Anniversaire de de Trump: Des manifestants lui prennent un billet pour la Russie

ETATS-UNIS Pour le 71ème anniversaire de Trump ce jeudi, des manifestants se sont réunis pour protester et lui fabriquer un billet Washington-Moscou…

Marie Lombard

— 

Une manifestation à eu lieu à New York mercredi, jour de l'anniversaire de Donald Trump

Une manifestation à eu lieu à New York mercredi, jour de l'anniversaire de Donald Trump — Andrew Harnik/AP/SIPA

Soixante-et-onze ans ans mais pas l’âge de raison. Le 14 juin c’était l’anniversaire du président des Etats-Unis, et il n’est pas près de l’oublier. Alors que le chef d’Etat se trouve actuellement Washington, où il a été rejoint récemment par sa femme et son fils, des centaines de manifestants se sont massés au pied de Trump Tower, symbole « trumpien » à New York.

>> A lire aussi : Ivanka Trump est choquée par la «méchanceté» de la politique américaine, quelle blague!

Cette manifestation avait été organisée au préalable sur Facebook par « Rise and Resist », un groupe de protestation qui s’est fait connaître avec l’élection de Trump. Le mot d’ordre ? #Sadbirthday. Le but était de faire passer le pire anniversaire possible au président, en lui souhaitant qu'« aucun de ses souhaits ne se réalise ».

Les manifestants déguisés avaient apporté des gâteaux à l’effigie du président, des banderoles et… un immense billet d’avion factice pour un départ en Russie immédiat. Car parmi tous les reproches faits par les manifestants au président, la frontière mexicaine, le muslim ban, la sortie des Accords de Paris…, les accusations d’ interférences entre les responsables russes et l’équipe de Trump avant les élections du 8 novembre sont les plus virulentes. Ainsi les manifestants proposent-ils au président de s’en aller fissa en Russie.

>> A lire aussi : Stephen King bloqué par Trump sur Twitter: Au-délà de l'anecdote, un déni de démocratie

Les manifestants n’étaient d’ailleurs pas la seule épine dans le pied de Donald Trump hier. Ce jeudi le Washington Post a ainsi annoncé que le président américain faisait l’objet d’une enquête pour entrave à la justice dans l’affaire de l’ingérence russe, enquête dirigée par le procureur spécial Robert Mueller. Faute de bougies, Donald Trump est sur le gril.