Un obus nazi de la Seconde Guerre mondiale retrouvé... aux Etats-Unis

MYSTÈRE Une habitante de l’Idaho a retrouvé un obus nazi datant de 1938 dans son abri de jardin…

Marie Lombard

— 

Un obus nazi de 1938 a été retrouvé aux Etats-Unis (illustration)

Un obus nazi de 1938 a été retrouvé aux Etats-Unis (illustration) — Geoff Moore/REX/REX/SIPA

Les nazis ont joué à cache-cache. Il y a quelques jours, une femme en train de nettoyer l’abri de jardin de la maison de ses parents a eu la surprise de tomber sur un obus long de 37 mm. Gravée d’une crois gammée, l’arme était datée de 1938 et avait évidemment appartenu à la Wehrmacht pendant la Seconde guerre mondiale. Problème : le cabanon dans lequel il se trouvait est situé à plus de 8.000 kilomètres des côtes européennes et donc du théâtre de la guerre 39-45, dans l’Idaho ( Etats-Unis).

>> A lire aussi : VIDEO. I.H.H., l'Américain qui a obtenu le droit de s'appeler Hitler

En voyant l’obus, Diana Landa a prévenu le musée historique local qui lui a conseillé d’appeler la police. Après un examen méticuleux de l’objet, les forces de l’ordre ont conclu qu’il contenait encore de la poudre et aurait donc pu exploser à tout moment au cours des 25 années durant lesquelles la famille a habité là. Une équipe de déminage est donc venue sécuriser le périmètre avant d’amener l’objet. Celui-ci sera probablement exposé dans un musée.

>> A lire aussi : Des New Yorkais se liguent pour effacer les symboles nazis dans le métro

« Je n’ai aucune idée de la manière dont c’est arrivé en Idaho, chargé » a déclaré Diana Landa sur Facebook. Et effectivement si l’on en croit les historiens, aucun nazi n’a jamais largué de bombe aux Etats-Unis. Quant aux Japonais, qui se sont approchés d’ Hawaï lors de la bataille de Pearl Harbor en 1941, ils n’utilisaient pas de bombes gravées de la croix nazie. Les nazis se sont-ils amusés à cacher des obus un peu partout ? S’agit-il d’une arme amenée en bateau ou avion sur le continent par un collectionneur ? Celui-ci ne devait alors pas savoir à quel danger il s’exposait.