Il s'en prend aux canards et relance le débat sur les dépenses de Donald Trump

LE PAVE DANS LA MARE Un élu républicain américain a critiqué les rampes pour canards du bassin du Capitole...

Marie Lombard

— 

Un républicain critique les canards du capitole et relance la polémique sur les dépenses de Trump

Un républicain critique les canards du capitole et relance la polémique sur les dépenses de Trump — Alex Brandon/AP/SIPA

La chasse aux canards d’un républicain lance un pavé dans la mare. Cette semaine, le représentant républicain de Caroline du Nord, Mark Walker, s’en est pris aux canards qui barbotent dans le bassin du Capitole de Washington DC ( Etats-Unis). Il ignorait qu’il relançait par son coup de gueule la polémique concernant les dépenses du gouvernement.

Soudainement enragé contre les rampes qui ont été installées pour permettre aux palmipèdes d’accéder à l’eau, Mark Walker a qualifié ces voies privées pour canard de « gaspillage ».

>> A lire aussi : Donald Trump veut nommer un vieux copain animateur de radio au ministère de l'Agriculture

« Si ça a l’air d’un canard et que ça marche comme un canard, cela doit être un gaspillage économique du gouvernement », a-t-il tweeté lundi dans la matinée. Le Bureau des architectes du Capitole a immédiatement réagi via un communiqué en rappelant à l’intransigeant parlementaire que pas moins de 4 familles de canards vivaient dans le bassin.

Les deux rampes, installées avec la collaboration de l’association locale Wildlife, sont nécessaires à la survie des cannetons qui pourraient mourir d’épuisement ou de faim si on les leur retirait, a déclaré la présidente de l’association Anne Lewis, interrogée par le New York Times. « Les cannetons vont dans l’eau, souvent aidés par des visiteurs, et ils ne peuvent plus en sortir à cause de la hauteur de la bordure du bassin. »

>> A lire aussi : Washington: Une accusation de corruption projetée sur la façade du Trump Hotel

On remet une pièce dans la machine

Les associations ne sont pas les seules à avoir été choquées par les propos de Mark Walker. En seulement deux jours, son tweet a reçu plus de 2.500 réponses d’internautes furieux comparant la somme dépensée pour les rampes des canards et celles dépensées par Donald Trump depuis son arrivée à la Maison Blanche.

« On pourrait les faire voler jusqu’à Mar-a-lago (résidence en Floride où Donald Trump joue au golf) tous les week-ends si tu veux »

« Donald Trump a fait 21 voyages au parcours de golf en 16 semaines et ce crétin parle des gaspillages du gouvernement. »

« Saviez-vous que le président vient juste de révéler à la Russie des secrets classifiés et va golfer tous les week-ends ? Qu’est ce qui ne va pas chez vous ? »

>> A lire aussi : VIDEO. Michael Moore prépare un nouveau documentaire sur Trump «pour nous sortir de ce bordel»

11,3 millions de dollars dépensés par Trump en un mois

Et en effet, selon des documents publiés début mai par le groupe Judicial Watch qui étudie le coût des déplacements présidentiels, les deux derniers week-ends de Donald Trump à Mar-a-Lago ont coûté plus de 1,2 million d’euros aux contribuables. Le président a en effet insisté pour accueillir des dirigeants étrangers et des membres du gouvernement dans sa résidence de Floride, ces déplacements à grands frais ont entraîné une augmentation des dépenses en mobilités.

Plus globalement, les dépenses personnelles du président et de sa famille en déplacement, elles aussi prises en charge par les finances publiques, avoisinaient selon le Washington Post les 11,3 millions de dollars (10,6 millions d’euros) pour le seul mois de février. Cela équivaut plus ou moins aux dépenses de la famille Obama pour un an, le président ayant dépensé 12,1 millions de dollars (11,3 millions d’euros) chaque année pendant ses deux mandats.