«Criminal aliens»: Comment la hotline de Trump contre les criminels étrangers se fait troller

ETATS-UNIS La hotline installée mercredi pour permettre aux Américains de signaler les criminels étrangers (ou « criminal aliens ») est bombardée de signalement d’extraterrestres…

Marie Lombard

— 

Une hotline pour criminels étrangers ou pour les aliens criminels ?

Une hotline pour criminels étrangers ou pour les aliens criminels ? — RMV/Shutterstock/SIPA

Un bon jeu de mots en vaut deux. Le 25 janvier dernier, le président fraîchement élu Donald Trump a signé une ordonnance visant, au-delà du Muslim Ban, les étrangers criminels (ou criminal aliens en anglais) dans leur globalité.

En application de ce texte, l’Agence fédérale de police de l’immigration et des douanes aux Etats-Unis a révélé mercredi un Bureau des Victimes de Crime d’Immigration, ou VOICE office. Pour le moment seuls les objectifs du bureau sont visibles sur le site. Comme l’a déclaré le secrétaire à la sécurité intérieure John Kelly, il s’agira « de reconnaître le dommage exceptionnel causé par les criminels étrangers illégaux et de soutenir les victimes de ces crimes évitables ».

>> A lire aussi : Exoplanètes: «Une preuve de vie extraterrestre d'ici dix ans»

Le VOICE office a créé un standard téléphonique que peuvent appeler les victimes de crimes commis par des migrants. Un citoyen agressé par un étranger pourra ainsi contacter le bureau au 1-855-48-VOICE (6423) pour déposer plainte et espérer une aide et protection.

Seulement voilà, l’expression « criminal aliens », qui signifie étrangers criminels en anglais, prête à confusion, « aliens » pouvant signifier aussi bien les étrangers que lesextraterrestres. Et nombreux sont ceux à avoir décidé que la seconde interprétation était la bonne. Sur les réseaux sociaux ont ainsi surgi de nombreux posts appelant à dénoncer les exactions des bonhommes verts :

« Si quelqu’un parmi vous a besoin de signaler des aliens à notre gouvernement, s’il vous plaît appeler leur ligne directe.1-855-48-VOICE. Voici quelques-uns des plus recherchés : »

« Aussi si cette ligne directe et gratuite n’est pas inondée d’appels signalant des crimes commis par les extraterrestres ET, ce n’est plus l’Amérique que j’aime »

« Je signale un crime par un alien illégal en ce moment. Très effrayant. »

>> A lire aussi : VIDEO. Les aliens de «Premier contact» livrent leurs secrets dans le making of du film

Si le porte-parole du Département de sécurité nationale David Lapan a déclaré que ce projet n’était pas destiné à diaboliser les migrants sans papier ou à les impliquer dans des crimes qu’ils n’auraient pas commis, d’autres n’ont pas oublié certaines interventions de Trump pendant sa campagne durant lesquelles il avait par exemple affirmé que le Mexique « envoyait (…) des violeurs à travers la frontière ».

Ainsi, la représentante californienne démocrate Norma Torres a dénoncé une nouvelle tentative de « perpétuer un stéréotype selon lequel les immigrants sont dangereux et doivent être craints ».

>> A lire aussi : Si on ne détecte pas de vie extraterrestre, c'est parce qu'elle a déjà disparu

Bon, juste pour le plaisir…

« Appelez l’horrible ligne directe de Trump au 1-855-48-VOICE et continuez de lui parler de crimes "extraterrestres". Martiens, ET etc. Ouvert de 8h à 20h »

« Dans le cas où vous voudriez partager votre fan fiction de X-Files avec le Département de sécurité nationale »