La vengeance est un plat qui se mange froid. Howard Brookins Jr., un conseiller municipal de Chicago, avait prononcé le 21 octobre dernier un discours dénonçant l'« agressivité » des écureuils. Pour l’élu, les rongeurs étaient en effet « responsables de la dégradation des poubelles urbaines car ils grignotaient leur couvercle », selon le Chicago Sun-Times. « Des écureuils agressifs, c’est nouveau », lui avait répondu le vice-président du comité budgétaire, qui visiblement n’avait jamais entendu parler d’écureuils mangeant du plastique. Et le débat en était resté là.

>> A lire aussi : Royaume-Uni: Des écureuils roux porteurs de la lèpre du Moyen Age

L’écureuil « s’est vengé »

Toutefois le 13 novembre dernier alors qui circulait à vélo dans Chicago, le véhément opposant aux écureuils a reçu la monnaie de sa pièce, bien malgré lui. Au vu de la photo prise après coup par l’élu, il semble en effet qu’un écureuil se soit jeté dans les rayons de la roue de son vélo, provoquant une chute qui l’a envoyé à l’hôpital avec une fracture du crâne, un nez et quelques dents de cassés. Interrogé par le Chicago Tribune ce mardi, Howard Brookins Jr. n’en démord pas : « Cet écureuil a commis une sorte d’attentat-suicide pour se venger ». Il va également jusqu’à qualifier l’animal d'« écureuil kamikaze ». Perplexité.

>> A lire aussi : Un pont pour les écureuils

Si la situation est hilarante, n’en reste pas moins que l’écureuil « auteur de l’acte » est mort dans l’accident qui a coûté quelques dents à Howard brookins Jr. Tous les écureuils de Chicago doivent néanmoins lui en être reconnaissants pour son sacrifice.