Emmanuel Macron: «La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler»

PAS CLASSE Interpellé par deux militants de la CGT en marge d’un déplacement à Lunel, dans l’Hérault, le ministre de l’Economie a perdu son sang-froid…

Caroline Politi

— 

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron — GUILLAUME SOUVANT / AFP

Emmanuel Macron a-t-il oublié que l’habit ne fait pas le moine ? En visite ce vendredi à Lunel, dans l’Hérault, le ministre de l’Economie a lâché une petite phrase, unanimement condamnée ce samedi sur les réseaux sociaux.

Le dérapage a eu lieu en marge d’une visite dans une école du numérique, à Lunel. Objectif : montrer un autre visage de cette commune, plus connue pour ses nombreux départs en Syrie que ses initiatives sociales. Mais rapidement, l’opération de communication tourne court : le ministre de l’Economie est pris à partie par deux militants de la CGT.

« Je n’ai pas de leçons à recevoir »

L’échange, capté par BFM TV, dure une dizaine de minutes. D’abord de bonne composition face à ces deux hommes qui lui reprochent le passage en force du gouvernement sur la loi travail et les blocages, Emmanuel Macron perd peu à peu ses nerfs. « Je n’ai pas de leçons à recevoir. Si vous ne voulez pas que la France soit bloquée, arrêtez de la bloquer », s’emporte-t-il. « Ce qui bloque la France, c’est le 49-3, Monsieur Macron », lui rétorque-t-on.

Visiblement excédé, le ministre finit par lâcher : « Vous n’allez pas me faire peur avec votre tee-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler ». Et son interlocuteur de lui répondre : « Mais je rêve de travailler, monsieur Macron ». Maladresse ou condescendance ? La pique suinte en tout cas un certain mépris qui n’est pas sans rappeler la « Rolex » de Jacques Séguala ou les « sans-dents » de François Hollande.

Cette petite phrase, qui ne risque pas d’apaiser le climat social, n’a pas manqué de faire réagir. En quelques heures, le hashtag #UnTeeShirtPourMacron est devenu le plus populaire sur Twitter. Objectif : rhabiller pour l’hiver l’ancien banquier d’affaires.