Le photographe Hallgrimur P. Helgason a immortalisé une aurore boréale en forme de Phoenix dans le ciel de Kaldársel, en Islande.
Le photographe Hallgrimur P. Helgason a immortalisé une aurore boréale en forme de Phoenix dans le ciel de Kaldársel, en Islande. - CATERS NEWS AGENCY/SIPA

Les images sont à couper le souffle. S’il est fréquent d’observer des aurores boréales en Islande, l’une d’elles, qui a pris la forme d’un majestueux phœnix, a particulièrement captivé les chanceux qui ont pu la voir. A l’instar du photographe Hallgrimur P. Helgason, qui a immortalisé cette surprenante apparition.

« Un spectacle extraordinaire »

La scène s’est déroulée le mois dernier à Kaldársel en Islande. Habitué à observer et photographier les aurores boréales, Hallgrimur P. Helgason a été ébloui par celle-ci, unique en son genre. «  Voir une aurore boréale est toujours un spectacle extraordinaire, surtout quand les formes qui apparaissent sont aussi ludiques que ce soir-là », a-t-il déclaré. Tranquillement installé dans un spot à l’écart des lumières de la ville, le photographe a pu capter cet instant magique assez facilement. Ce qu’il faut : « Surtout, ne pas utiliser de flash et s’installer loin de la pollution lumineuse de la ville », recommande le professionnel, qui a attendu à peine une heure sous les étoiles avant de voir apparaître cet incroyable spectacle.

Tout y est : de la tête pourvue d’un bec aux pattes en passant, bien sûr, par les ailes déployées, l’illusion d’optique créée par cette aurore boréale est parfaite. On croirait même pouvoir y distinguer les nuances dans les plumes de l’animal. Un phénomène d’une grande beauté et qui porte un nom : la paréidolie, qui se traduit par une illusion d’optique où l’observateur associe une forme insolite et ambiguë à un objet, une personne ou encore un animal reconnaissable. Comme les enfants (et certains adultes) qui voient des chevaux, des chiens et d’autres formes familières dans les nuages.

Mots-clés :