Le dossier à spam d'une messagerie électronique.
Le dossier à spam d'une messagerie électronique. - MIKE CLARKE / FILES AFP / AFP

Les montagnes de « pourriels » de votre dossier de spam peuvent parfois être une mine d’or. Une Australienne qui jetait un coup d’œil à l’intérieur du dossier où sont classés les messages indésirables a ainsi eu la surprise de découvrir par hasard, la semaine dernière, qu’elle avait gagné la somme de 150.000 dollars (138.000 euros).

Helen Garner, auteure de romans et d’essais, a d’abord cru à une arnaque lorsqu’elle a vu le message de l’Université de Yale l’informant qu’elle venait de remporter le prix littéraire Windham-Campbell, assorti d’une belle somme d’argent. Le courriel, qui lui promettait une « bonnes nouvelle », ressemblait à tant d’autres spams qu’elle aurait pu l’ignorer.

« J’ai cru défaillir »

En vérifiant l’information auprès de son éditeur et de la prestigieuse université, Helen Garner a toutefois eu la confirmation de cette bonne nouvelle. « J’ai cru défaillir, raconte-t-elle au Sydney Morning Herald. Je suis à la fois sidérée, très heureuse et je me sens reconnue. »

L’auteure australienne n’est pas la seule à s'être méfiée : parmi les neuf lauréats du prix, écrit le Guardian, plusieurs ont ainsi été surpris, comme la dramaturge irlandaise Abbie Spallen, qui pensait qu’il s’agissait d’une arnaque, ou la Canadienne Hannah Moscovitch, qui a failli effacer directement le message laissé sur son répondeur : « Je pensais que c’était un message comme "Félicitations, vous avez gagné une croisière en Floride si vous payez 200 dollars !" », a-t-elle confié au Globe and Mail.

Cette vague d’incrédulité est liée à une particularité du prix Windham-Campbell, pour lequel il n’existe pas de système de candidature, et où les auteurs sont jugés de manière anonyme, en général sans se douter qu’ils participaient.

Mots-clés :