Des chats sur l'île japonaise d'Aoshima.
Des chats sur l'île japonaise d'Aoshima. - Rahen Z/flickr

C’est une belle histoire de chats et de solidarité humaine. Sur la petite île japonaise d’Aoshima, surnommée « l’île aux chats » à cause de son importante population féline, les habitants, qui peinaient à nourrir les voraces créatures, six fois plus nombreuses qu’eux, ont reçu un soutien massif des internautes.

Relativement isolée dans la mer intérieure de Seto, entre les îles de Honshu, Shikoku et Kyushu, Aoshima n’accueille qu’une vingtaine d’habitants sur ses 0,49m², qui s’occupent des quelque 120 chats, introduits à l'origine pour chasser les rats, du mieux qu’ils peuvent. Mais, la nourriture venant à manquer, l’un d’entre eux a décidé de se tourner vers Twitter pour appeler à l’aide.

« Envoyez de la nourriture pour chats à Aoshima, s’il vous plaît, nos stocks sont presque épuisés », dit un message sur le réseau social, publié samedi dernier par le compte « l’île aux chats, Aoshima ». « Comprenez-nous, explique un autre post, sur Aoshima il n’y a pas de magasins d’alimentation, ni de distributeurs automatiques. Les habitants prennent le bateau pour aller se procurer le nécessaire. Mais l’hiver, les forts vents empêchent souvent de prendre la mer. »

Par la magie d’internet, mais sans doute surtout à cause de l’emprise qu’exercent les chats sur le réseau, trois jours après, le même compte publie la photo d’une quarantaine de cartons empilés à bord d’un bateau, remerciant chacun pour son aide. Puis un autre message précisant que la pièce où sont stockées les victuailles étant pleines, les cartons supplémentaires ont été entreposés dans la salle d’attente réservée aux passagers du bateau. « Nous avons largement de quoi tenir jusqu’à fin mars, merci d’arrêter les envois pour l’instant ».

Jeudi enfin, un nouveau message se fait presque implorant : « S’ils vous plait n’envoyez plus de nourriture. Nous en avons reçu une quantité phénoménale et il n’y a plus de place pour la stocker. Ça devrait être suffisant jusqu’à avril. Incroyable popularité des chats d’Aoshima ! » Une nouvelle démonstration de leur pouvoir redoutable.

Mots-clés :