Samedi 20 février, 3.000 couples, adeptes de la secte Moon, se sont mariés lors d'une immense cérémonie à Gapyeong, en Corée du Sud.
Samedi 20 février, 3.000 couples, adeptes de la secte Moon, se sont mariés lors d'une immense cérémonie à Gapyeong, en Corée du Sud. - AFP

Ils étaient des milliers, tous vêtus de la même manière : un costume noir, une robe immaculée de mariée. Samedi, 3.000 couples se sont réunis à Gapyeong, en Corée du Sud, lors d’une cérémonie collective menée sous la houlette de l’Eglise de l’Unification, pour s’unir pour le meilleur et pour le pire, rapporte Le Nouvel Obs.

Douze mille autres couples

A ces milliers de tourtereaux originaires de 62 pays s’ajoutaient douze mille autres couples, qui ont participé depuis le monde entier, via Internet, à ce mariage collectif, a déclaré Ryu Kyeung-seuk, le président du siège sud-coréen de l’Eglise de l’Unification.

>> A lire aussi : Décès de Sun Myung Moon, fondateur de l’Eglise de l’Unification

Les mariages collectifs, une tradition de la secte Moon

Fondée par le défunt révérend Sun Myung Moon, l’Eglise de l’Unification, appelée aussi « secte Moon », est un véritable empire économique prospère. Depuis le début des années 1960, l’organisation de mariages collectifs en grande pompe, dans des stades gigantesques, est l’une de ses spécialités.

 

De jeunes mariés posent aux côtés d’une reproduction de feu Sun Myung Moon et de son épouse Hak Ja Han, qui présidait la cérémonie collective, à Gapyeong, en Corée du Sud. - AFP

 

Jusqu’à sa mort en 2012, à l’âge de 92 ans, c’est Sun Myung Moon qui présidait ces grands-messes. Ce samedi, sa veuve a mené les festivités en présence de 22.000 adeptes et invités.

>> A lire aussi : Premier mariage collectif, en Corée du Sud, pour la secte Moon depuis la mort de son fondateur

 

 

Mots-clés :