Accouplement original d'une espèce de poulpe étudiée par l'université de Californie.
Accouplement original d'une espèce de poulpe étudiée par l'université de Californie. - Capture d'écran/Plos One

Avec leurs longs tentacules, l’accouplement de deux poulpes à l’aquarium de Seattle, aux Etats-Unis, s’annonçait spectaculaire. Programme pour ce dimanche, il devait être l’attraction phare de cette journée de Saint-Valentin. Mais l’aquarium a annulé l’événement, par peur du cannibalisme : le poulpe mâle, très gros par rapport aux femelles en présence, aurait pu les prendre pour le casse-croûte plutôt que pour des âmes sœurs.

Kong, le poulpe mâle, pèse près de 32 kilos alors que les femelles qui lui étaient destinées pèsent en moyenne la moitié de son poids. La promiscuité risquait donc de tourner au carnage. Au lieu de s’accoupler, Kong va être relâché dans le Puget Sound, le bras de mer qui longe Seattle, ce lundi. Il y fera peut-être des rencontres plus romantiques.

>> En vidéo : L’étonnant comportement sexuel du « poulpe gentleman »

 

Mots-clés :