A Amsterdam, quatre passants ont plongé dans les eaux très froides d'un canal pour secourir une mère et son bébé, piégés dans leur voiture qui coulait.
A Amsterdam, quatre passants ont plongé dans les eaux très froides d'un canal pour secourir une mère et son bébé, piégés dans leur voiture qui coulait. - RTL Nieuws / YouTube

Heureusement, tout est bien qui finit bien. A Amsterdam, une mère et son bébé se sont retrouvés pris au piège dans leur voiture tombée dans l’un des canaux de la ville. Ils ont été sauvés par quatre passants, qui n’ont pas hésité à plonger dans l’eau froide du canal pour leur porter secours, rapporte Sky News.

Les circonstances de l’incident ne sont pas très claires. Mais, d’après les médias locaux, après que la mère a garé sa voiture au bord de la rivière Schinkel, le véhicule a commencé à rouler vers le canal, avant d’y tomber, alors que la mère luttait pour détacher son enfant, installé dans la voiture qui commençait à couler.

« Une réaction naturelle »

Très rapidement, trois passants ont sauté dans les eaux particulièrement froides du canal pour délivrer la mère et son enfant, piégés dans le véhicule qui coulait. Un quatrième homme, après avoir récupéré un marteau, a plongé à son tour. C’est là que les quatre bons samaritains, à coups de pierre et de marteau, ont réussi à briser l’une des vitres de la voiture et à en extirper le bébé et sa mère.

Les quatre hommes ont rassemblé leurs forces pour ensuite ramener la petite famille au bord du canal, alors qu’en moins de 5 secondes, la voiture avait disparu sous la surface du canal. Peu après, les secours sont arrivés et ont transporté la petite famille à l’hôpital. Modeste, l’un des quatre héros du jour considère avoir agi de manière normale. « Je pense que chaque jeune homme en bonne santé aurait sauté dans l’eau », a simplement déclaré Ruben Abrahams à RTL Nieuws. Il a décrit son acte courageux comme « une réaction tout à fait naturelle ». « Je pense que nous avons fait une bonne action », a-t-il commenté.

La mère et son bébé, eux, se portent bien. Et les quatre héros du jour, revenus sur la terre ferme, ont accepté de prendre la pose pour une photo souvenir.

Mots-clés :