Ce collectif russe s'est pris en photo au sommet de l'un plus grands gratte-ciel du monde.
Ce collectif russe s'est pris en photo au sommet de l'un plus grands gratte-ciel du monde. - On The Roofs / YouTube

Bien sûr, ne tentez pas de reproduire cette incroyable image. A Shenzhen, en Chine, le collectif russe « On the roofs », s’est offert un selfie assez particulier au sommet de la tour Shun Hing, l’une des plus hautes de la ville, à 385 mètres du sol.

Les trois Russes, Vitali Rachkalov, Vladimir Sidorov et Ivan Beerkus ont une idée fixe. Leur délire : faire le tour du monde pour grimper au sommet des plus hauts gratte-ciel du monde. Le trio ne se contente pas, comme le commun des mortels, de prendre l’ascenseur pour admirer la vue panoramique les deux pieds fermement ancrés dans le sol. Non, eux, ce qu’ils aiment, c’est grimper au sommet du sommet, jusqu’en haut de l’antenne, là où personne d’autre ne va (sans doute parce que c’est dangereux et interdit).h

>> EN IMAGES: Voir notre diaporama sur les maîtres du vertige

Au sommet d'une antenne de 59 mètres

Après le Christ Rédempteur à Rio, la Shukhov Tower à Moscou ou encore la Shanghai Tower, les trois camarades se sont hissés au sommet de la Shun Hing Tower, le 28e plus grand gratte-ciel du monde. Et ont grimpé l’antenne de 59 mètres du bâtiment.

Là, à 385 mètres du sol, les trois jeunes hommes surplombent un panorama où les autres immeubles n’ont pas l’air plus grands qu’un timbre-poste. Et ils en ont profité pour immortaliser la scène en vidéo et avec un selfie assez extrême.

Publiée ce jeudi sur YouTube, la vidéo de leur ascension a pour l'heure déjà été visionnée plus de 235.000 fois.

Mots-clés :