Illustration d'un bureau.
Illustration d'un bureau. - M. LIBERT / 20 MINUTES

Un fonctionnaire espagnol qui n’a pas travaillé pendant six ans a été condamné à payer une amende de 27.000 euros rapportait jeudi le quotidien espagnol El Mundo. Joaquin Garcia avait pourtant réussi à dissimuler son inactivité pendant des années, à tel point que l’administration de Cadiz a failli lui décerner un prix.

Joaquin Garcia a été embauché en 1990 au service des eaux de la ville andalouse. « Nous pensions que la société de traitement de l’eau le supervisait, mais ce n’était pas le cas », a reconnu Jorge Blas Fernandez, maire de la ville de 1995 à 2015, interrogé par El Mundo. Ironie du sort, « nous avons découvert la vérité alors que nous allions lui décerner une plaque commémorative pour ses vingt ans de service ». Les autorités ont alors découvert que le chef de la société, dont le bureau se trouvait en face de celui de Joaquin Garcia, ne l’avait pas vu une seule fois ces dernières années.

D’après l’enquête, ouverte en 2010, le fonctionnaire n’aurait pas travaillé un seul jour depuis 2004, tout en continuant à toucher son salaire annuel de 37.000 euros. Joaquin Garcia a eu beau nier, il a finalement été condamné en appel jeudi. Au cours du procès, il a affirmé qu’il venait chaque jour au bureau mais qu’il n’avait pas de travail à faire. Par peur de perdre son poste, il n’a jamais fait part de cette situation à son employeur. Pour s’occuper, il a décidé de lire et de devenir « un expert du philosophe Spinoza ».

L’homme âgé de 69 ans n’a toutefois pas été licencié car il était déjà retraité lorsque le pot aux roses a été découvert.

Mots-clés :