La gymnaste Sophina DeJesus a réalisé une performance aux inspurations hip-hop le 6 février 2016 à UCLA.
La gymnaste Sophina DeJesus a réalisé une performance aux inspurations hip-hop le 6 février 2016 à UCLA. - Pac12 Live via YouTube

Une gymnaste américaine a réalisé samedi une performance aussi sportive qu’originale lors d’une compétition à l’université de Californie, Los Angeles (UCLA). Sophina DeJesus a incorporé des pas de hip-hop à sa chorégraphie composée d’une série de figures imposées, pour le plus grand bonheur du public. La vidéo de sa prestation a été vue plus de quatre millions de fois sur YouTube ce mercredi.

Sous des applaudissements nourris, Sophina DeJesus a réalisé plusieurs pas de hip-hop entre ses figures parfaitement maîtrisées. Alors que les pauses entre chaque figure sont d’habitude meublées par des enchaînements assez conventionnels, le New York Times a repéré que Sophina DeJesus s’était inspirée de mouvements de hip-hop comme le Quan et le Whip et le Nae Nae. Le Huffington Post y voit aussi un clin d’œil au Dab, popularisée par le trio Migos.

Certains pas n’ont rien à envier à un clip de Beyoncé.

Cette performance frisant la perfection lui a valu la note de 9,925 et a permis à son équipe de UCLE de battre ses adversaires de l’université de l’Utah devant un gymnase bien rempli.

« Je voulais terminer mon année en beauté »

La jeune femme de 21 ans se préparait depuis des mois afin de mêler son amour de la danse hip-hop et de la gymnastique. Elle a confié à la télévision locale qu’elle avait eu l’idée de cette performance hybride lorsqu’elle suivait des cours de danse à l’été 2015. « Je voulais terminer mon année en beauté », a-t-elle également déclaré, ajoutant que sa sœur l’avait aidée à élaborer sa chorégraphie.

L'athlète prouve que la discipline n’est pas incompatible avec un peu de fantaisie, comme lorsqu’elle fait un moon walk sur une poutre.

 

Preparation is #AlmostSeasonTime #uclagymnastics #repost

Une vidéo publiée par Sophina DeJesus (@sophinathediva) le 19 Déc. 2015 à 9h00 PST

Mots-clés :