Felix le chat travaille dans une station de train anglaise, à Huddersfield.
Felix le chat travaille dans une station de train anglaise, à Huddersfield. - Capture d'écran Facebook

L’année 2016 commence  bien pour Felix. Felix est une chatte et elle travaille dans la station de train de Huddersfield dans le comté de West Yorkshire en Angleterre. En charge de la lutte contre les nuisibles, elle vient d’avoir une promotion professionnelle rapporte le journal local The Huddersfield Daily Examiner.

My shift is about to start

Posté par Felix the Huddersfield Station Cat sur samedi 30 janvier 2016
 

Le félin a été nommé « Senior Pest Controller » (responsable du contrôle antiparasites) et s’est vu remettre une nouvelle veste de travail ainsi qu’un badge nominatif. Un vrai bond après cinq ans de carrière. La mission principale de Felix consiste à chasser les rongeurs et les pigeons indésirables de la gare ferroviaire.

Bit of a rainy start to the week here in Huddersfield. 3 pigeons already chased off Platform 1 ready for the 0640 Airport service. Stay dry and warm everyone !

Posté par Felix the Huddersfield Station Cat sur dimanche 7 février 2016
 

Felix a intégré l’équipe du personnel de la gare de Huddersfield alors qu’elle n’avait que neuf mois. Elle est la coqueluche de la station et une véritable vedette locale avec plus de 9.000 fans sur Facebook. Elle s’est d’ailleurs réjouie de sa promotion, une « reconnaissance du travail accompli depuis près de cinq ans ».

Des confrères dans le monde entier

Huddersfield n’est pas la seule gare à faire travailler un chat. Au Japon, Tama était chef de gare dans une minuscule localité, avant de décéder au cours de l’été 2015. Selon le compte Facebook de Felix, la chatte compterait des confrères dans plusieurs gares allemandes.

https ://www.facebook.com/metromiez/Here’s the Facebook page for 2 of my friends in Germany. Who knew that being a Station Cat was so popular ? Give them a lick. Sorry. LIKE !!

Posté par Felix the Huddersfield Station Cat sur vendredi 5 février 2016

Mots-clés :