Un vegan jugé «inapte» par l'armée est privé de son service militaire

SUISSE Le jeune homme âgé de 19 ans était pourtant très motivé…  

H.S.

— 

Illustration d'un soldat suisse.

Illustration d'un soldat suisse. — SEBASTIEN BOZON / AFP

Antoni Da Campo, jeune Suisse de 19 ans, adepte du veganisme -il ne consomme aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation-, ne pourra pas faire son service militaire. La raison invoquée par le médecin du centre de recrutement de la Blécherette, à Lausanne : son refus de porter des bottes de combat en cuir, relate le site hélvète 24heures.


Une décision injuste pour Antoni Da Campo qui assure que « le nombre de végétaliens augmente continuellement en Suisse. Ce qui me heurte, c’est que les institutions ne prennent pas en compte l’évolution de la société ». Il raconte également avoir reçu une double réponse négative de la part de l’armée, justifiant sa décision « pour cause de logistique alimentaire et vestimentaire ».

>> A lire aussi : La mode du vegan s’incruste à Paris

L’armée contactée par le site 24heures, explique qu’elle n’a pas écarté le jeune homme à cause de son orientation alimentaire mais à cause de l’organisation qu’elle impose. « L’armée vit de l’efficacité de grandes unités, elle ne peut pas s’adapter à chaque individu », a réagi une porte-parole de la base logistique de l’armée. L’aspirant militaire a annoncé qu’il comptait déposer un recours.