Une Anglaise affirme avoir gagné le gros lot à la loterie nationale britannique, mais son ticket gagnant est passé à la machine à laver.
Une Anglaise affirme avoir gagné le gros lot à la loterie nationale britannique, mais son ticket gagnant est passé à la machine à laver. - BBC News / The National Lottery

Dans la catégorie « grosse boulette où on n’a pas fini de s’en mordre les doigts », cette Britannique est en lice pour remporter la palme. A Worcester (Royaume-Uni), une femme affirme avoir remporté la moitié du gros lot de 66 millions de livres (87 millions d'euros), un tirage au cours duquel deux chanceux ont trouvé les numéros gagnants.

Le problème, rapporte la BBC News, c’est qu’elle aurait laissé son précieux ticket dans la poche de son jean, parti prendre un bain dans la machine à laver, effaçant au passage le code-barres figurant sur le ticket. Des informations indispensables pour pouvoir empocher ses gains.

« Je suis à bout de nerfs »

Vendredi, la malchanceuse, qui a préféré garder l’anonymat, s’est ruée chez son buraliste avec son ticket en lambeaux pour lui faire part de sa mésaventure. 26, 27, 46, 47, 52, 58 : la combinaison gagnante figure bien sur le ticket. Mais la date, le code-barres et le numéro de série du ticket ont été effacés.

« Je suis à bout de nerfs. Je n’ai pas dormi de la nuit », a-t-elle confié à la presse locale. « Depuis que j’ai trouvé le ticket dans la poche de mon jean, ma fille et moi avons essayé de le sécher avec un sèche-cheveux. On peut distinctement lire 2016, mais pas la date exacte », a expliqué la mère de famille. « C’est l’un des deux seuls endroits où j’achète mes tickets de loterie, et je me souviens être venue ici la veille du tirage, parce que j’avais d’autres choses à acheter », assure l’Anglaise.

Camelot, l’équivalent britannique de La Française des Jeux, a confirmé avoir eu vent de cette affaire. Un porte-parole de l’entreprise a conseillé à la potentielle détentrice du ticket gagnant de contacter Camelot par courrier. La mère de famille aurait dans la foulée envoyé les restes de son ticket à l’organisme de la loterie nationale.

Les autres gagnants ont touché leur chèque

« Camelot m’a appelé pour me prévenir que la presse allait tenter de me contacter », a raconté Natu Patel, le buraliste. Mais l’homme a expliqué qu’il n’avait aucun moyen de savoir si le ticket avait bien été acheté chez lui s’il ne pouvait pas scanner le code-barres.

Peu après, des représentants de Camelot ont débarqué à Worcester après avoir eu confirmation que l’un des deux tickets gagnants du tirage du 9 janvier dernier avait bien été acheté dans cette ville. Mais pour l’heure, rien n’indique avec certitude que la mère de famille touchera la moitié du gros lot.

De leur côté, David et Carol Martin ont touché leur chèque. Le couple d’Irlandais qui a pris grand soin de son ticket gagnant, savoure sa joie après avoir empoché son pactole de plus de 33 millions de livres (43 millions d'euros).

Mots-clés :