La déprime, illustration.
La déprime, illustration. - Images Distribution

Vous avez eu du mal à sortir du lit ce matin, la cafetière était en panne, en vous pesant vous avez constaté que les restes de bûche de Noël étaient encore bien sur vos cuisses et vous avez eu très très froid en allant bosser ? C’est normal, c’est Blue Monday.

D’après les calculs d’un psychologue de l’université de Cardiff, le troisième lundi de janvier est le jour le plus déprimant de l’année : déjà parce que c’est un lundi, ensuite parce que le soleil commence à sérieusement manquer, que les températures baissent, que les fêtes sont loin et les prochaines vacances encore plus, et que vous avez déjà laissé tomber les résolutions de début d’année. Ajoutons à ça qu’il n’y a plus rien à acheter en soldes dans les magasins, et on arrive à la grosse déprime du début d’année.

via GIPHY

Alors, pour lutter contre la déprime, 20 Minutes vous donne quelques idées (quasi) gratuites et efficaces.

Ronronnez

Vous avez un chat sous la main ? Faites-en un allié. D’après des vétérinaires, le ronron du chat serait un puissant antistress. Si vous ne possédez pas de félin à la maison, courez dans un « bar à chats », où vous pourrez en plus vous délecter d’un chocolat chaud réconfortant, ou ruez-vous sur des photos de chats.

>> A lire aussi : Manny, le chat accro aux selfies

Marchez

Oui, il fait froid, mais avec un bon bonnet et des gants, vous auriez tout intérêt à faire une petite marche entre midi et deux. Mieux, embarquez vos collègues avec vous (même si aujourd’hui ils tirent un peu la tronche). Une étude publiée en janvier dernier révélait que la marche en groupe était à la fois bonne pour le corps et pour l’esprit. Allez, tout le monde dehors.

>> A lire aussi : La marche en groupe, c’est bon pour la santé et le moral

Riez

Peu de choses prêtent à rire ce lundi. Le discours sur le chômage de François Hollande, les révélations sur l’affaire Kerviel, les inégalités de revenus dans le monde ? Vous trouverez peu de raisons de rire dans l’actu. Heureusement, on vous a mis de côté quelques infos rigolotes : le stade de Lyon qui pourrait s’appeler « Pâté Hénaff », un bébé panda géant qui devient une star, un homme qui appelle la police pour leur signaler qu’il conduit en état d’ébriété… Et n’ayez aucun scrupule à lire ces articles au travail, ils augmentent votre productivité, c’est scientifiquement prouvé.

>> A lire aussi : Regarder les vidéos de chats est bon pour la santé

Toujours pas mieux ?

Alors peut-être est-ce dans vos gênes. D’après une étude publiée dans le Journal of Happiness Studies, une petite variation génétique expliquerait pourquoi certaines populations seraient plus aptes au bonheur que d’autres. Les Mexicains par exemple, ont une forte propension au bonheur. De là à dire que la tequila y est pour beaucoup, il y a un pas que nous ne vous recommandons pas de franchir.

via GIPHY

Mots-clés :