L'astronaute américain Scott Kelly a présenté la toute première fleur éclose dans l'espace, à bord de l'ISS.
L'astronaute américain Scott Kelly a présenté la toute première fleur éclose dans l'espace, à bord de l'ISS. - Scott Kelly / Twitter

Qu’est-ce qui est extraterrestre, orange vif et compte treize pétales ? La réponse est presque simple : c’est la toute première fleur éclose dans l’espace.

La petite plante colorée, une variété de Zinnia comestible, a officiellement été présentée par Scott Kelly ce samedi. L’astronaute américain, en mission pour un an à bord de l’ISS, la station spatiale internationale, a tweeté quelques images de la créature végétale, première du genre à pousser et éclore dans l’espace.

« Oui, il y a d’autres formes de vie dans l’espace », a-t-il commenté sur le réseau social.

Bientôt des tomates de l’espace ?

L’équipe de l’ISS avait déjà réussi à faire pousser des salades dans l’espace mais jusqu’à présent, jamais une fleur n’avait poussé hors de l’atmosphère terrestre, et l’équipe du projet « Veggie », qui encadre les tentatives de culture dans l’espace, mesure sa prouesse. « Ces plantes sont très fragiles, donc cela a été compliqué de réussir à les faire pousser », explique Trent Smith, manager du Veggie project. Courant décembre, les agronomes de l’espace n’avaient pas eu de chance avec leurs cultures. « Nos plantes n’ont pas l’air en forme. Je vais devoir réveiller le Mark Watney qui est en moi », commentait Scott Kelly dans un tweet. Un clin d’œil au personnage interprété par Matt Damon dans Seul sur Mars, qui réussit à faire pousser des pommes de terre sur la planète rouge.

Mais ces contretemps sont derrière eux, et maintenant que des fleurs comestibles peuvent pousser dans l’espace, l’équipe envisage maintenant de tenter le coup avec des tomates. « Si cela fonctionne, nous réussirons peut-être à l’avenir à cultiver nos propres plants de tomates dans l’espace », s’est-il enthousiasmé. Si cette étape était couronnée de succès, ce serait le prélude à des missions plus longues et plus lointaines dans l’espace, permettant d’en découvrir un peu plus sur les mystères de l’univers.

Mots-clés :