Illustration: Une bière Alexander Keith.
Illustration: Une bière Alexander Keith. - Stuart Forster/REX/REX/SIPA

Une bouteille presque aussi vieille que le Canada découverte à l'automne dernier dans la baie d'Halifax contenait bel et bien de la bière, encore buvable, a annoncé jeudi un chercheur qui l'a testée et goûtée.

La bouteille de la brasserie «Alexander Keith», presque pleine, avait été récupérée par un plongeur dans les profondeurs de l'Atlantique en novembre dernier. Elle avait été brassée à Halifax entre les années 1872 et 1890, quelques années à peine après la naissance de la Confédération canadienne, en 1867, selon l'équipe qui l'a étudiée.

La bière «n'avait pas bon goût»

«Pour déterminer l'âge de la bouteille, nous avons fait des tests sur sa structure et nous nous sommes basés sur les écritures sur le bouchon», a indiqué le professeur Andrew MacIntosh, qui a dirigé les tests avec des confrères de l'université Dalhousie d'Halifax.

Leurs examens ont indiqué que le pH du liquide était encore bas, qu'il contenait encore de l'alcool et qu'il n'était pas toxique, a-t-il dit. La bière «n'avait pas bon goût», mais c'était «une opportunité qui n'arrive qu'une fois dans la vie», a noté Andrew MacIntosh, un spécialiste de la fermentation qui a bu une lampée du breuvage.

Elle «sentait le soufre. Il y avait une odeur de brûlé et des effluves de bois de tonneaux. Au palais, il y avait un goût de menthe qui doit provenir de l'azote, ainsi qu'un goût salé et un peu amer», a ajouté le chercheur.

Des analyses chromatiques supplémentaires de la bière doivent être menées à Dalhousie, ainsi que dans un laboratoire spécialisé en Ecosse. Ces données seront comparées aux notes des brasseurs de l'époque. Elles devraient donner un meilleur portrait des premières bières brassées au Canada, espère l'équipe de M. MacIntosh.

Mots-clés :