Les bottines du républicain Marco Rubio font jaser aux Etats-Unis.
Les bottines du républicain Marco Rubio font jaser aux Etats-Unis. - M.SCHWALM/AP/SIPA

Voici le premier fashion faux-pas de la campagne. Ces derniers jours, ce n’est pas Donald Trump qui fait parler de lui mais bien le plutôt discret Marco Rubio. La raison ? Le jeune sénateur de Floride, actuellement en 3e position des sondages, a été photographié avec des bottines à talons très fashion, un peu trop pour un conservateur qui rêve de devenir le commandant en chef.

Tout est parti d’un tweet d’un journaliste du New York Times, lundi.

Depuis, les autres candidats s’en sont mêlés. Le directeur de la campagne de Ted Cruz, en seconde position derrière Donald Trump dans les sondages, a tweeté : « Un vote pour Marco Rubio est un vote pour les hommes qui portent des bottines à talons hauts. »

Les internautes ont vite déniché des photos de Cruz bien chaussé, mais le Texan porte des bottes de cowboy.

Carly Fiorina, la seule femme de la campagne chez les républicains, s’est, elle, amusée, mettant au défi Rubio de portes ses talons.

%5Etfw" target="_blank">

De son côté, le Daily Mail se moque et le compare à Nicolas Sarkozy, mais Marco Rubio est de taille moyenne, à 1m78.

Des bottes à 100 euros

Alors que Vanity Fair cherchait à déterminer leur prix, l’équipe de campagne de Rubio a indiqué à Politico qu’elles venaient de la boutique Florsheim et coûtaient environ 100 euros. Le scandale financier est évité. Et au moins, Rubio ne porte pas des chaussettes dépareillées, comme Chris Christie.

Mots-clés :