Andy Parks aime beaucoup Noël
Andy Parks aime beaucoup Noël - SIPA PRESS

Chaque jour depuis le 14 juillet 1993, c’est le même rituel. Andy Park déguste une dinde entière, 25 tartelettes, regarde le discours de la reine et déballe les cadeaux qu’il se fait à lui-même. Car Andy Park, 52 ans, aime Noël, raconte le Mirror.

Une folie à 2,7 millions d’euros

Il y a 22 ans, il a eu un déclic. En plein mois de juillet, « j’ai installé mes décorations de Noël. Ça m’a rendu tellement heureux. J’ai mis un discours enregistré de la reine, et j’ai bu du champagne à sa santé ». Dès lors, il a recommencé le lendemain et le surlendemain.

Selon le quotidien britannique, le fanatique de Noël a dépensé près de 2 millions de livres sterling, soit 2,7 millions d’euros. Sa fille, elle, s’inquiète de cette passion : « Elle pense que ça détruit ma vie et que je vais finir sans le sou, obèse et seul. Je n’ai pas eu de petite amie depuis que j’ai commencé », explique cet homme qui toutefois décidé cette année de mettre un terme à son hobbie après… Noël.

Mots-clés :