Illustration d'un chat.
Illustration d'un chat. - AXEL HEIMKEN / DPA / AFP

Il n’y avait pourtant pas de quoi fouetter un chat, mais ce vendredi soir à Pau (Pyrénées-Atlantiques), le repas de cette famille a viré au pugilat. Tout se passait à peu près bien durant cette réunion familiale organisée pour célébrer l’anniversaire d’une jeune fille, jusqu’à ce que le chat ne vienne jouer les trouble-fête.

1,28 gramme d’alcool dans le sang

Au cours de la soirée, le matou a eu la mauvaise idée de monter sur la table, sans doute dans l’espoir de glaner victuailles ou caresse. Le père de la jeune fille l’a alors fait descendre de la table. Et là, tout s’est enchaîné : l’oncle, à qui ça n’a manifestement pas plu, a frappé le père. Ni une ni deux, la mère est intervenue, et s’est pris une gifle. La jeune fille s’est donc emparée d’une bouteille pour défendre ses parents et a l’a fracassé sur le crâne de son oncle, qui s’en est tiré avec une petite entaille et un jour d’ITT. Même la pauvre grand-mère, on ne veut pas savoir comment, a fini avec un œil au beurre noir.

C’est en fin de soirée, peu avant 23 heures, que la police est intervenue pour mettre fin à la bagarre générale. Le tonton de 57 ans, l’haleine sans doute bien chargée, a été conduit au poste de police avec 1,28 gramme d’alcool dans le sang. Avant d’être rapidement relâché, rapporte Sud Ouest. Aucune plainte n’a été déposée, mais la famille ne devrait pas se réunir de sitôt.

Mots-clés :