Mouse Mingle: Le site de rencontre pour les fans de Disney

AMOUR Le site, créé par un ancien ingénieur de Disneyland, met en relation des célibataires amoureux des films Disney…

A.B.

— 

Mickey et Minnie au parc Disneyland Paris.

Mickey et Minnie au parc Disneyland Paris. — LORENVU/SIPA

Avis aux célibataires fans de Disney (ce qui n’a pas forcément de lien de cause à effet), un site de rencontres dédié à leurs amours vient de voir le jour.

Sites de rencontres de niche

Lancé ce mardi aux Etats-Unis, le site Mouse Mingle, baptisé ainsi en référence à Mickey Mouse, promet l’amour à celles et ceux qui cherchent le prince charmant ou la fée qui illuminera leur cœur. Il a été créé par Dave Tavres, un ancien employé de Disneyland, qui officiait en tant qu’ingénieur sur le train Disney Railroad, qui encercle les parcs à thèmes.

« Les sites de rencontres de niche sont plus communs aujourd’hui. Il y a en bien pour les amoureux de la marijuana et pour les personnes de confession juive. Et la première fois que j’ai vu le site Farmers only [réservé aux agriculteurs et amateurs de campagne], j’ai cru que c’était un sketch », a-t-il expliqué au Los Angeles Magazine.

« Je trouvais ça dur de trouver des femmes aussi intéressées que moi par Disney »

Et cette idée de site réservé aux fans de Disney ne lui est pas venue par hasard, mais plus par nécessité. « Je trouvais ça dur de trouver des femmes aussi intéressées que moi par Disney », a confié Dave Tavres. C’est pourquoi sur son profil, chaque membre doit préciser quelle est sa chanson Disney favorite et quelles sont ses habitudes en matière de shopping de produits estampillés Disney. Avant de se soumettre à tout un questionnaire pour tester le degré de maîtrise de l’univers Disney, toujours dans le but de trouver les personnes les plus compatibles possible.

Mais la quête de l’âme sœur a un coût. « Tout le monde peut consulter les profils avec photos, mais pour contacter quelqu’un sur le site, il faut débourser l’équivalent de 12 euros d’abonnement mensuel », précise Dave Tavres qui, à défaut de trouver l’amour, devrait s’en mettre plein les poches.