Il crée une fausse page Wikipedia pour approcher son groupe préféré

ASTUCE David Spargo a réussi à passer la soirée avec les membres du groupe Peking Duk, en se faisant passer pour un membre de leur famille…

R.S.

— 

Le groupe musical Pekin Duk lors d'une tournée en août 2015.

Le groupe musical Pekin Duk lors d'une tournée en août 2015. — Youtube

« Si, si, M’sieur, je suis de la famille, j’vous jure que c’est vrai, c’est écrit sur Wikipédia. » En Australie, voilà l’argument imparable pour entrer dans la loge de votre groupe préféré. David Spargo, un fan du groupe Peking Duk a réussi à approcher ses idoles grâce à ce stratagème particulièrement ingénieux.

Comme il l’explique dans le Guardian, il a modifié la page Wikipédia du groupe en y ajoutant un faux lien de parenté entre lui et les membres. Face au refus de l’agent de sécurité qui lui barrait la route des backstages, mercredi soir à Melbourne, il a donc dégainé son portable. Fiche Wikipédia à l’appui.

Le roi de l’incruste a réussi à cotoyer les membres des Peking Duk, dont Adam Hyde qui s’est dit très impressionné par son idée. « C’est fou. Il a juste dit à l’agent de sécurité qu’il était notre beau-frère ou quelque chose comme ça, et leur a montré la page Wikipédia et sa carte d’identité. »

David Spargo aurait même eu le droit de descendre quelques bières avec ses idoles qui ont publié un post sur leur compte Facebook. Pas rancuniers. La presse anglaise explique que le groupe jouait pour une soirée de lancement de la campagne James Bond d’Heineken. Selon l’un des membres du groupe, la « chambre verte » où patientaient les musiciens « était assez éloignée de la scène (…) Ils voulaient qu’on soit des invités surprises. Il a vraiment bossé là-dessus et ça a marché. C’est 007 ce type ! »

Mots-clés :