Etats-Unis: Les hommes, bientôt capables de porter des enfants ?

SANTE Une chercheuse américaine affirme que la transplantation d'utérus sera possible d'ici cinq à dix ans chez les hommes...

20 Minutes avec agence

— 

Une échographie d'un foetus, environ cinq mois après la conception

Une échographie d'un foetus, environ cinq mois après la conception — Didier Pallages AFP

Le fantasme de l’homme « enceint » pourrait vraiment devenir un jour réalité. Le Dr Katie Chung, directrice du programme de préservation de la fertilité à la Keck School de médecine de l’université de Californie du Sud, a affirmé à Yahoo Health qu’une transplantation d’utérus serait possible un jour chez un homme.

En conséquence, les hommes seraient en mesure de mener une grossesse et de procréer, d’ici 2020-2025. Il est déjà possible de transplanter un utérus chez une femme. Une équipe de chercheurs suédois a en effet réussi plusieurs greffes d’utérus issues de donneuses vivantes. Ainsi, une femme de 36 ans a pu accoucher de son premier enfant en 2014. D’ailleurs, cette pratique est désormais autorisée en France et au Royaume-Uni.

Les anatomies masculine et féminine, pas si différentes ?

Pour le moment, les scientifiques estiment que les premiers bénéficiaires de ce progrès technique seraient les femmes transgenres, anatomiquement préparées à ce genre d’intervention.

Mais la médecine pourrait aller bien plus loin. « Les anatomies masculine et féminine ne sont pas si différentes, explique le docteur Chung. Un jour probablement, quelqu’un comprendra comment faire ce travail ». Reste à savoir si l’éthique acceptera cette éventualité ou si les hommes eux-mêmes seront prêts à sauter le pas.

Mots-clés :