Illustration Le Bon Coin
Illustration Le Bon Coin - Lionel Bonaventure AFP

Des particuliers isérois ont mis en vente sur le Bon Coin des anciennes cabines téléphoniques. Actuellement, deux modèles figurent sur le site de petites annonces. La première est vendue 700 euros par son propriétaire, qui garde un regard tendre sur sa pièce de patrimoine, par ailleurs loin de séduire le tout-venant…

Un chouette objet

« Elle date un peu, mais c’est un chouette objet. Pour redécorer sa maison, ça peut être sympathique ! Cela fait deux mois qu’on a mis l’annonce. Je pense que c’est trop cher, mais je me suis fixé sur les autres cabines. Si besoin, je baisserais un peu », commente le vendeur interrogé par Le Progrès, en concurrence avec une revendeuse d’objets d’occasion qui cherche, elle, à se séparer de la seconde cabine mise en vente pour 500 euros.

Datant des années 1960, ces cabines ont visiblement échappé au programme de recyclage que prévoit Orange pour ces vestiges de la télécommunication du 20e siècle. « Les cabines n’ont pas vocation à être vendues. Elles sont récupérées et recyclées selon les règles fixées par le sous-traitant, Veolia », précise d’ailleurs, pour l’anecdote, l’opérateur historique, également cité par le quotidien régional.

Mots-clés :