Illustration de la foudre dans le ciel.
Illustration de la foudre dans le ciel. - PASCAL POCHARD CASABIANCA/AFP

Un chanceux et un mystère des mathématiques. Peter McCathie, frappé par la foudre lors d’une excursion en bateau sur un lac quand il était adolescent, a empoché ce lundi un million de dollars canadiens. Plus incroyable encore d’un point de vue mathématique : sa fille a elle aussi survécu à un accident similaire il y a quelques années, relate 7sur7.be. Autant d’événements pour une probabilité quasi nulle.

« 1 chance sur 2,6 trillions »

D’après des chiffres obtenus par la chaîne canadienne, la probabilité d’être frappé par la foudre au Canada est de moins d’une chance sur un million. Celle de remporter le gros lot à la loterie nationale est encore plus faible : une chance sur près de 14 millions. Alors cumuler les deux relève a priori de l’impossible, note BFM TV.

Sophie Leger, professeur de mathématiques à l’Université de Moncton, a fait le calcul. Selon elle, la probabilité d’être à la fois touché par la foudre et de remporter le gros lot pourrait être d’environ un trillion, soit un milliard de milliards, souligne le site Internet. « En partant du principe que ces deux événements se soient produits indépendamment – on obtient approximativement 1 chance sur 2,6 trillions », estime la spécialiste.

Avec sa part des gains, Peter McCathie repartira en lune de miel avec sa femme, après trente ans de mariage. Etant par ailleurs propriétaire du magasin où le ticket a été validé, il recevra en outre un somme de 10.000 dollars de l’organisme de loterie.

Mots-clés :