Capture d'écran d'une vidéo du WWF Australia, montrant la Grande barrière de corail vue depuis le dos d'une tortue.
Capture d'écran d'une vidéo du WWF Australia, montrant la Grande barrière de corail vue depuis le dos d'une tortue. - YouTube/WWF-Australia

La Grande barrière de corail comme vous ne l’avez jamais vue. WWF Australie a publié lundi sur YouTube des images incroyables du site classé au patrimoine de l’humanité de l’Unesco.

Tournées depuis le dos d’une tortue grâce à une GoPro, elles montrent les quelques n 6.000 différentes espèces qui peuplent le récif aussi étendu que l’Italie (2.300 kilomètres de long) au large de la côte du Queensland.

Cette vidéo fait partie d’un projet de l’ONG visant à étudier comment la pollution affecte les tortues du récif. « Dans le cadre de ce projet, l’occasion s’est présentée de poser une petite caméra GoPro sur une tortue, afin de mieux comprendre le comportement des tortues vertes que nous relâchons. Le résultat est cette vidéo incroyable », explique WWF Australia dans un post qui accompagne la vidéo.

La Grande barrière de corail souffre du changement climatique et de la détérioration de la qualité de ses eaux, liée en partie aux activités agricoles le long de la côte. En trente ans, elle a perdu plus de la moitié de ses coraux.

Mercredi, les représentants des 21 pays membres du Comité du patrimoine mondial de l’Unesco, réunis à Bonn (Allemagne), ont estimé que l’Australie avait entendu ses préoccupations, notamment via un plan à long terme présenté en mars pour réduire de 80 % d’ici à 2025 la pollution de l’eau provenant des terres agricoles, et n’a donc pas placé la Grande barrière de corail sur la liste du patrimoine en péril.

Mots-clés :