Un sextoy pour contenir les cendres de l'être aimé

VEUVE POIGNANTE L'accessoire a été présenté à la semaine du design à Milan...

A.B.

— 

Un designer hollandais a conçu un sex toy pouvant contenir les cendres de l'être aimé. Lancer le diaporama

Un designer hollandais a conçu un sex toy pouvant contenir les cendres de l'être aimé. — marksturkenboom.com

Ceci est un sex toy. 21 Gram, c'est son nom, est un godemiché particulier. Vraiment très particulier. L'accessoire, en verre soufflé transparent, renferme une petite urne dorée dans laquelle 21 grammes de cendres de son amour disparu peuvent être stockés.

«21 Grams est une boîte à souvenirs qui permet à une veuve de revenir à des souvenirs intimes de l'être aimé qu'elle a perdu», explique Mark Sturkenboom, le designer hollandais qui a conçu l'objet. Le sex toy fait partie d'un coffret en bois, présenté à la semaine du design à Milan (Italie),qui s'ouvre à l'aide d'une clé dorée et renferme un diffuseur de parfum et une station d'accueil pour iPhone, permettant d'écouter de la musique.

«En rassemblant différents moments de nostalgie, comme l'odeur de l'être aimé ou la musique qu'on écoutait avec lui, cela permet de revivre des moments d'amour et d'intimité», estime le designer. Un tiroir à la base du coffret peut être utilisé pour contenir des souvenirs, comme un bijou ou une écharpe.

 

21 Gram fait référence à une croyance du début du XXe siècle selon laquelle l'âme ne pèserait que 21 grammes. L'idée de ce projet original mais tordu est venue à son créateur par une amitié avec une dame âgée et veuve. «Il m'arrive d'aider cette dame à porter ses courses jusqu'à chez elle et elle a une urne, posée près de la fenêtre, qui contient les cendres de son mari», raconte-t-il au Dezeen magazine. «Elle parle de lui avec tellement d'amour mais cette urne ne reflétait pas du tout cela», poursuit le créateur. «A cette période, j'ai lu un article sur les veuves et les tabous autour de leur vie intime et je me suis dit: "Pourrais-je combiner ces thématiques et créer sur l'amour, le manque et l'intimité?"», se souvient Mark Sturkenboom.

Au-delà du côté pour le moins dérangeant de l'objet, ce godemiché ne devrait pas conquérir l'Hexagone: en France, il est interdit de conserver les cendres d'un défunt à son domicile.

Mots-clés :