Phoneutria nigriventer, l'araignée banane.
Phoneutria nigriventer, l'araignée banane. - João P. Burini/wikimedia

Après l'affaire des bananes piégées en Haute-Savoie, «l'araignée-banane» (Phoneutria nigriventer) vient de refaire surface au Royaume-Uni. Plus exactement, à Westbury-on-Trym, une banlieue de Bristol rapporte The Mirror. Et c'est une mère de famille de 43 ans qui, cette fois-ci, a sûrement eu la peur de sa vie. Car Maria Layton est, en ouvrant son sachet de bananes acheté chez Tesco, tombée nez à nez avec l'araignée mortelle. 

 

La bestiole s'y était réfugiée et avait pondu des œufs sur l'un des fruits, raconte encore The Mirror. Et sur ce dernier, Maria Layton a alors repéré une sorte de «morsure» étrange. Ce n'est qu'après des recherches sur Internet, que l'Anglaise reconnaît la Phoneutria nigriventer.

Priapisme et remboursement

Et il s'avère que celle que l'on surnomme «l'araignée-banane», originaire d'Amérique du Sud, peut tuer un homme en deux heures. Sans compter que sa morsure peut provoquer une érection douloureuse de plusieurs heures chez sa victime masculine, souffrant alors de priapisme. Ce qui explique pourquoi, le venin d'une des bêtes les plus venimeuses au monde est utilisé dans des essais cliniques portant sur les dysfonctionnements érectiles

Désormais consciente du danger et alors que le cocon de l'araignée était sur le point d'éclore, Maria Layton trouve le courage d'enfermer la bête et ses œufs dans un sac au congélo. Puis appelle d'emblée le service clients de Tesco. Un service qui pour seul conseil, lui prodiguera de ramener les bananes pour se faire rembourser.

Mots-clés :