Kendra Sunderland a acquis une notoriété mondiale sur le web avec sa vidéo osée dans la bibliothèque de son université
Kendra Sunderland a acquis une notoriété mondiale sur le web avec sa vidéo osée dans la bibliothèque de son université - capture d'écran

Au diable les études. Kendra Sunderland, 19 ans, se disait de tout de façon guère motivée et vouloir miser sur d’autres de ses atouts. Cette étudiante américaine de l’Oregon (ouest des Etats-Unis) a déjà frappé un grand coup en octobre dernier en réalisant une vidéo osée dans la bibliothèque de son université. Les images montraient la jeune femme en train de s’effeuiller, de se tripoter, puis de se masturber devant la caméra.

 

Elle risque 6.250 dollars d’amende

La vidéo, tournée en cachette, a fait un véritable carton et a propulsé Kendra Sunderland parmi les mannequins amateurs les plus sexy des Etats-Unis. Mais la police n’a pas non plus laissé échapper cette vidéo virale. La jeune femme pourrait écoper d’une amende de 6.250 dollars et d’un an de prison pour avoir tourné et publié cette sextape.

Pas de quoi effrayer visiblement la jeune femme. «J’ai toujours été ce genre de fille qui n’a pas peur de se faire remarquer», déclare-t-elle dans sa première interview, ce vendredi 6 novembre, accordée au New York Daily News. Sa sextape n’était d’ailleurs pas son premier coup d’essai. Depuis octobre 2014, elle travaillait pour le site MyFreeCams, sur lequel des filles sexy font saliver les internautes via une webcam.

Elle assure crouler sous les offres d'emploi

Loin de regretter cette sextape, Kendra Sunderland y voit plutôt un tremplin pour lancer la carrière à laquelle elle aspire. Elle confie ainsi au New York Daily News rêver depuis longtemps de poser pour « Playboy » et devenir mannequin.  Ses parents lui ont coupé les vivres, des amis lui ont tourné le dos et elle a été renvoyée de l’université et virée par MyFreeCams… Mais Kendra Sunderland assure crouler sous les propositions d’emplois.

Mots-clés :