Illustration d'un cafard.
Illustration d'un cafard. - SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Rien n'est plus coriace et répugnant qu'un gros cafard. Et à la question de savoir qui de l'homme ou de la blatte sortirait vivant d'une guerre nucléaire, l'insecte rampant serait donné vainqueur.

Forte de cette information, et franchement écœurée, une femme de ménage a eu toutes les peines du monde à se débarrasser d'un cafard, causant une explosion au passage.

Appelée pour faire le ménage dans un bureau,  la jeune femme, employée d'une société de nettoyage à Taïwan, a eu la désagréable surprise de tomber sur un cafard. En professionnelle de la profession, elle a décidé de prendre les choses en main. Elle a d'abord tenté de l'écraser d'un claquement sec de sa chaussure. Elle a ensuite enveloppé la bestiole dans du papier toilette, l'a écrasé encore un bon coup et, pour être sûre que la blatte était bien morte, a mis le feu à la boulette de papier qui contenait la petite carcasse écrasée.

Et puisqu'elle se trouvait dans les toilettes, la jeune femme a jugé bon de balancer le tout dans la cuvette. Tout aurait pu s'arrêter là. Mais elle ne s'est pas souvenue qu'elle venait de verser une bonne dose de détergent dans les toilettes. Problème: la rencontre de la boulette incandescente et des produits ménagers a fait exploser les toilettes, secouant un peu le bureau plein d'employés qui se trouvaient à proximité. Personne n'a été choqué pour autant. «La petite bête a joué son tour, mais elle ne peut le jouer qu'une fois», a déclaré l'un d'entre eux.

Mots-clés :