Il traverse l’Amérique du Nord grâce à ses 32 rencontres sur Tinder

VOYAGE Le Britannique était las du manque de coopération des automobilistes...

T.L.G.

— 

Daniel Beaumont et l'une de ses rencontres Tinder

Daniel Beaumont et l'une de ses rencontres Tinder — capture d'écran Telegraph

Voyager au hasard des rencontres (sur internet). Daniel Beaumont, 24 ans, a réussi à traverser l’Amérique du Nord grâce à Tinder, une application de rencontre qui utilise la position géographique des utilisateurs. Lors de son voyager aller, le Britannique avait mis trois mois pour rejoindre New York depuis Vanconver (Canada) en auto-stop, rapporte le Daily Mail.

Las du manque de coopération des automobilistes, Daniel Beaumont a une idée de génie. Il s’inscrit sur Tinder, se décrivant comme «un voyageur nomade de Grande-Bretagne. Actuellement auto-stoppeur sur 19.000 kilomètres à travers l'Amérique du Nord». Le voyageur précise sur son profil qu’il essaye «de s’en sortir grâce à la générosité de gens merveilleux. Je dois atteindre New York d'ici début novembre. Pouvez-vous m'aider à y arriver?»

32 femmes, 12.000 km

L’appel est un succès. La première jeune femme qu’il rencontre sur Tinder, Steph, le conduit d’Edmonton jusqu’au parc national de Banff, soit quatre heures de route. «Mon champ était très large, je ne recherchais pas forcément des flirts, donc j’ai sélectionné des femmes de 18 à 50 ans qui habitaient dans un rayon de 5 km de là où je me trouvais», explique-t-il au DailyMail.

Au final, Daniel Beaumont aura rencontré 32 femmes et parcouru 12.000 kilomètres. Le jeune britannique a reconnu avoir eu quelques liaisons amoureuses avec certaines de ses accompagnatrices.