Un hôtel une étoile. Le robot Philae n’a visiblement pas apprécié son séjour organisé par l’Agence spatiale européenne (ESA) sur la comète Choury, à en croire un commentaire posté sur le site TripAdvisor.

Un voyage bien trop long («dix ans!»), un chauffeur («M. Rosetta») qui ne connaissait pas son chemin… C'est tout d'abord le trajet jusqu’au lieu de villégiature qui ne l’a pas enchanté. Puis, «lorsque nous sommes finalement arrivés à l’hôtel, Rosetta m’a lâché sans cérémonie avec un atterrissage chaotique», se plaint Philae.

La vie nocturne inexistante

Une fois sur place, pas mieux. Sur Choury, l’hébergement «laisse énormément à désirer». «Froid, pas d’eau chaude et aucune plage à l’horizon, pas de petit-déjeuner complet non plus ni de guide touristique, comme le vend la brochure»… Sans parler des activités. «La vie nocturne est inexistante», explique le robot mécontent.

Seul point positif: «Le ciel est clair» et «aucune pollution lumineuse ne vient ruiner le spectacle impressionnant des étoiles». Pas suffisant toutefois pour remonter la cote de Choury auprès de Philae. «Honnêtement, je ne peux pas recommander ce séjour, hormis pour ceux qui veulent vraiment se mettre à l’isolement», conclut-il.

Pour la petite histoire, ce commentaire hilarant est l’œuvre d’un internaute britannique, qui l’a posté sur le site de notation des hôtels puis sur Twitter, lui valant une apparition dans les trends de Twitter mercredi. @Brandy_Snap semble avoir été inspiré par l’histoire de ces deux clients britanniques punis par un hôtel dont ils avaient dit du mal sur TripAdvisor, dont il se sert d’ailleurs comme chute dans son commentaire. Du côté du site, la blague n’a pas fait rire très longtemps. Ce jeudi, le commentaire semble avoir disparu dans un trou noir.