Les selfies au premier jour du hajj, à La Mecques, le 2 octobre 2014.
Les selfies au premier jour du hajj, à La Mecques, le 2 octobre 2014. - TWITTER

Le selfie est-il halal? La question se pose dans le monde musulman ce jeudi, premier jour du hajj, alors que des centaines de milliers de fidèles ont afflué vers La Mecque, en Arabie saoudite.

Sur les réseaux sociaux, les autoportraits ont en effet afflué. Les pèlerins se prennent en photo seuls, à deux ou plus, la plupart du temps devant la Kaaba, le cube qui au sein de la Masjid al-Haram, la Mosquée sacrée de La Mecque. Mais ce qui convient à Kim Kardashian ou les acteurs de Hollywood n’est pas forcément adapté à une enceinte religieuse, selon certains musulmans.

Au nom du Prophète

Interrogée par Arab News, une enseignante spécialisée dans l’islam explique avoir été choquée par la pratique. «J’ai vu des pèlerins prendre des selfies avec la Kaaba en arrière-plan, ces selfies étant destinés à être postés sur Facebook [...] Tout l’acte d’ibadah [devoir religieux] est gâché par de la vantardise», déplore-t-elle.

Le Sheikh Assim Al-Hakeem, lui aussi cité Arab News, complète: «La photographie sans raison légitime est un sujet de débat parmi les érudits. Toutefois, malgré les différences d’opinion, il ne devrait y avoir aucun débat lorsqu’il s’agit de la véritable signification du hajj et de son essence profonde. Le hajj est fondé sur la sincérité […] Prendre des selfies et des vidéos brave le souhait du Prophète.»

Selon France 24, les autorités saoudiennes interdisent déjà de filmer ou de photographier les lieux saints. S’ils enfreignent cette interdiction, ils peuvent se faire confisquer leur appareil ou se voir interdire l’accès à la mosquée. L'appel des réseaux sociaux semble pour l'instant plus fort.

Mots-clés :