Vue d'artiste d'une exoplanète habitable.
Vue d'artiste d'une exoplanète habitable. - N.A.S.A./SIPA

Laissez faire votre imagination. L’Union astronomique internationale (UAI), l’organe international qui préside au choix du nom, a décidé de laisser pour la première fois à la sagacité du public la dénomination de 305 exoplanètes -des planètes situées en dehors du système solaire. Objectif: que des milliers de personnes par le monde participent, et que les noms gagnants reflètent la diversité des cultures de tous les continents.

Comme l’UAI le précise sur son site, les noms seront proposés par tous les clubs d’astronomie et des organisations à but non lucratif intéressés par l’astronomie à travers le monde qui souhaitent participer, via un site en cours de construction. Ils pourront s’y enregistrer dès septembre 2014. En octobre, ces organisations seront amenées à voter pour les 20 à 30 systèmes (les exoplanètes et leur étoile-hôte) qu’ils désirent baptiser. Le nombre réel dépendra du nombre de groupes enregistré.

Critères

A partir du mois de décembre, ils pourront envoyer leurs propositions de dénomination des étoiles sélectionnées, avec une argumentation détaillée à l’appui de leur choix. Chaque groupe sera autorisé à nommer un seul système d’exoplanètes. Entre mars et juillet 2015, ce sera au tour du grand public de s’impliquer, en votant sur le site dédié pour leurs noms de systèmes d’exoplanètes favoris.

L’UAI supervisera à partir de juillet les phases finales de la compétition, et validera les noms gagnants. Les résultats seront annoncés lors de l’Assemblée générale l’UAI à Honolulu, entre les 3 et14 août 2015. Un nom ainsi choisi ne remplacera pas l’appellation scientifique de l’exoplanète, mais sera reconnu comme le nom approprié auquel recourir dans le langage courant.

Si vous souhaitez participer, sachez également que certains critères sont pris en compte, comme le précise 7sur7.be: le nom ne doit pas dépasser 16 caractères, doit être aisément prononçable, ne peut être agressif ni se référer à des personnes vivantes, ni encore à des personnes, endroits ou événements principalement connus pour leurs activités politiques, militaires ou religieuses.

Mots-clés :