Capture d'écran Facebook de Jeremy Meeks, prisonnier américain qui crée une émeute
Capture d'écran Facebook de Jeremy Meeks, prisonnier américain qui crée une émeute - FACEBOOK / 20 MINUTES

«Il devrait être mannequin. Pas prisonnier». Et bah voilà. Il est les deux. Jeremy Meeks, le détenu dont la photo a créé une émeute, sur la page Facebook d’un commissariat de Californie, le 19 juin dernier, aurait concrétisé les rêves de ses admiratrices, à en croire TMZ.

Magie du buzz, selon le site people, le déliquant arrêté pour une série de vols à main armée viendrait de signer avec une agence de mannequin, Blaze Modelz, basée à Los Angeles.

Un coup de sa nouvelle agente, Gina Rodriguez, une ex-star du porno qui s’occupe de clients comme Octomom [connue pour avoir mis au monde des octuplés en 2009], Farrah Abraham, Tan Mom ou V. Stiviano.

Mannequin pour Versace? Son agente y croit

L’agence en question avait déjà fait part de son intérêt à TMZ. «Les mannequins à l’allure de gansters» sont très tendance en ce moment, avait-elle expliqué, en prétendant pouvoir donner à Meeks l’accès à des marques comme Versace ou Armani, et en lui promettant un salaire entre 15.000 et 30.000 dollars par mois.

S’il est libéré. La caution, pour l’instant s’élève à 1,1 million de dollars. «On essaie de lui assurer certains contrats pour que quand il sorte, cela puisse changer sa vie, littéralement», a expliqué à Fox 411 Gina Rodriguez. Qui, évidemment, recherche aussi pour son client du côté de la téléréalité.

Mots-clés :