Sanglier, illustration.
Sanglier, illustration. - AUSLOOS/SIPA

avec AFP

Un sanglier a brièvement semé l'émoi lundi après-midi dans les rues de Limoges, mobilisant plusieurs patrouilles de police et chargeant les agents à plusieurs reprises, avant de disparaître sans faire de blessés, a-t-on appris de source policière.

L'alerte a été donnée un peu avant 16h00 par des habitants d'un quartier du nord de la ville, qui ont signalé au commissariat central la présence du suidé, «manifestement sauvage» et très éloigné de son milieu naturel, en train d'errer dans les rues.

Aucun blessé

Les agents «l'ont suivi pendant une demi-heure avant d'en perdre la trace», a-t-on indiqué de source policière à une correspondante de l'AFP, l'animal «s'étant certainement caché quelque part, sans doute en passant par des jardins de particuliers».

Blessé au niveau du groin, le sanglier a chargé à plusieurs reprises les policiers qui le pistaient, mais n'a fait aucun blessé, ni parmi les fonctionnaires, ni parmi les passants étonnés, suscitant quelques remarques amusées sur les réseaux sociaux.

«Ça fait deux heures que nous avons perdu sa trace», indiquait en début de soirée le commissariat central. «On peut espérer qu'avec la nuit, il va réussir à quitter la ville sans causer de dommage.»