Après son petit trajet en tram, le lama a été attaché à un lampadaire, avant de pouvoir retrouver le cirque où il avait été volé.
Après son petit trajet en tram, le lama a été attaché à un lampadaire, avant de pouvoir retrouver le cirque où il avait été volé. - Capture Twitter/@x_cappelaere

DERNIERE MINUTE : Le directeur du cirque et propriétaire du lama a retiré sa plainte, selon nos dernières informations.

 John Beautour, directeur du cirque franco-italien et propriétaires du lama qui s'est retrouvé dans un tram à Bordeaux, tôt jeudi matin, a décidé de déposer plainte, selon «Sud Ouest», contre les fêtards qui ont libéré le lama de son cirque avant de l'emmener faire un tour en ville et de le faire monter dans un tram.

Jeudi matin très tôt sur la ligne B du tramway bordelais, les voyageurs ont eu une drôle de surprise en découvrant sur un lama, rapporte en effet Sud-Ouest.

>> D'autres histoires de «Ivres, ils (ou elles), à lire par ici

C'est qu'un peu plus tôt, l'animal avait été volé dans un cirque franco-italien, par cinq jeunes passablement éméchés. Après avoir déambulé dans les rues de Bordeaux (Gironde) en compagnie de l'animal, la petite troupe a décidé de prendre les transports en commun.

 

 

Mais ils ne sont pas allés bien loin, le conducteur du tram ayant tout de suite vu le manège en train de se jouer. Le tram arrêté, les agents ont alors évacué quelques passagers avant de sortir l'animal et de l'attacher à un lampadaire.

Les jeunes, qui en avaient profité pour s'échapper du tram au même arrêt, ont pu être rattrapés un peu plus loin. Ils ont été entendus par la police et l'animal a été rendu au cirque.

 

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé